Hausse des inégalités de patrimoine entre 2004 et 2010

Selon une récente enquête de l’Insee, les inégalités de patrimoine ont fortement augmentés en France entre 2004 et 2010.

Si la moitié des ménages français déclare disposer d’un patrimoine supérieur à 150.200 euros, les 10% les plus riches possèdent au moins 550.000 euros de patrimoine et les 1% les plus riches disposent d’un patrimoine de plus de 1.885.200 euros, ces super riches, qui ne représentent que 1% des ménages, détiennent 17% du patrimoine total des ménages.

L’étude précise que l’immobilier tient toujours une place importante dans le patrimoine des ménages, représentant en moyenne 62% de celui-ci.
En 2010, six ménages sur dix sont propriétaires de leur résidence principale ou en voie d’accession à la propriété.
On constate également, qu’en moyenne, les ménages propriétaires de leur résidence principale disposent d’un patrimoine 8 fois plus élevé que celui des locataires.

L’étude démontre également que le patrimoine varie selon la catégorie socio-professionnelle. Ainsi les ménages d'indépendants en activité possèdent un patrimoine brut moyen beaucoup plus important que celui du reste de la population. De plus 16% des ménages d'agriculteurs et de commerçants contre 6% des autres ménages ont un patrimoine privé diversifié composé d'au moins un livret d’épargne, un produit d'assurance vie, de valeurs immobilières…
Alors que le patrimoine moyen des ménages salariés est de 126.900 euros, 50% des ménages d'artisans, commerçants et chefs d'entreprises possèdent un patrimoine de plus de 338 700 euros et 50% des ménages
d’agriculteurs possèdent un patrimoine de plus de 642.100 euros.

Télécharger l’étude complète (format PDF)

Source :INSEE

Poster un commentaire