Immobilier neuf : forte baisse des ventes

La vente par les promoteurs de logements neufs a fortement baissé au premier semestre 2011, affichant 19% de baisse par rapport au premier semestre 2010.

Au total, les promoteurs ont vendu 34.060 logements neufs au premier semestre 2011, contre 42.000 au premier semestre 2010, les ventes totales pour 2011 devraient donc être de moins de 100.000 logements neufs, alors que pas moins de 115.000 étaient vendus en 2010.

Cette baisse est la conséquence de trois facteurs :
– les prix sont repartis à la hausse, en particulier en Ile de France du fait d’une offre trop faible
– les taux des crédits immobiliers sont également en hausse
– le coup de rabot sur les niches fiscales a réduit l’intérêt de la loi Scellier

Les contribuables souhaitant défiscaliser bénéficiaient en 2010 de la loi Scellier, mais le coup de rabot fiscal ne permet plus désormais de bénéficier que d’une réduction d’impôts correspondant à 22% du montant de l’achat d’un logement BBC, alors que le taux était de 25% en 2010. De plus les hausses des prix et des taux des crédits immobiliers ont également tendance à augmenter le coût de l’opération de défiscalisation, qui devient ainsi moins intéressante.
Il reste à espérer que la loi Scellier sera reconduite en 2013 car elle contribue au dynamisme du marché du logement neuf, et par là même à l’emploi dans le domaine de la construction.

Poster un commentaire