Le marché du rétrogaming

Si vous n’avez pas été joueur sur une console au cours des années 1980 ou 1990 alors le rétrogaming ne vous parle sans doute pas. Il s’agit tout simplement de collectionner et/ou jouer à des gens des années passées sur les consoles de l’époque. Et le marché est bien plus important qu’on ne pourrait l’imaginer de prime abord.

Nous avons la chance de pouvoir échanger avec Lionel Chataignier, le dirigeant-fondateur de la société Pixminds qui fabrique des accessoires dans le domaine des jeux vidéos. Par passion, Lionel Chataignier a créé au sein de son entreprise un véritable musée dédié du jeu vidéo remontant sur les 40 dernières années, le Museum d’Histoire Virtuelle (MHV).

Au détour de cette conversation nous avons découvert que non seulement les consoles mais aussi les jeux pouvaient s’échanger à des sommes semblant dépasser l’entendement. Ainsi il est commun de voir des ventes à plusieurs centaines d’euros, pas si rare de voir des ventes en milliers d’euros. Et dans certains cas on voit passer des transactions de plusieurs dizaines de milliers d’euros. La faute à une demande forte et un marché asséché. Et aussi à des petits malins qui font monter les prix.

Si vous vous intéressez au retrogaming, vous pouvez visiter la chaine youtube du MHV pour découvrir ou redécouvrir ordinateurs, consoles et de jeux. Le musée affirme disposer de 90% des machines de jeux des années 70 aux années 2000 ! Si vous envisager de spéculer faites attention c’est un marché qui connait des creux, prenez donc bien soin de ne pas investir à l’aveugle ou sans une connaissance approfondie du marché.

Poster un commentaire