E-commerce 2015 : croissance toujours

La vente en ligne continue de progresser d’année en année, et 2015 devrait battre un nouveau record après 2014 et ses 700 millions de transactions ayant généré 56,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Sur les deux premiers trimestres 2015, tous les indicateurs sont au vert : hausse du nombre de transactions, hausse du chiffre d’affaires, hausse du nombre de clients, hausse du nombre de sites marchands et hausse du nombre d’emplois.
En 2015, c’est le mobile qui se détache particulièrement dans le domaine du e-commerce; on parle alors de m-commerce. Aujourd’hui, plus d’un tiers des ménages possèdent une tablette et deux tiers ont un smartphone ce qui ne peut que doper la vente via ces médias.
Le chiffres d’affaires du e-commerce en France pour 2015 est attendu aux alentours de 65 milliards d’euros, une part de plus en plus importante revenant aux achats via smartphones et tablettes bien entendu.
Les e-commerces s’adaptent aux mobiles pour mieux répondre, mais font aussi preuve d’innovation en proposant des services additionnels. Ainsi cette année le « Click and collect » a le vent en poupe : le consommateur achète via internet et passe récupérer sa commande dans une boutique physique. Ainsi, le site e-commerce du réseau de fleuristes Le Jardin des Fleurs a vu son nombre de commandes et le panier moyen augmenter depuis la mise en place cette solution.

Comme aux Etats-Unis, les cyber-marchands mettent en place des solutions visant à offrir un maximum de service et de souplesse aux acheteurs. Ainsi de plus en plus de solutions permettant de bénéficier d’une livraison ultra-rapide ou sur une plage horaire très précise se mettent en place. Alors qu’Amazon teste la livraison par drones, les marchands français peuvent se tourner vers des solutions telles que Colisweb qui permet d’être livré en moins de deux heures partout en France.

D’ici la fin 2015, la France devrait compter 180.000 sites marchands soit une progression de près de 10% par rapport à la fin de l’année 2014. Qui plus est, le secteur du e-commerce est un secteur dont le nombre d’emplois augmente, contrairement à bon nombre d’autres secteurs. Ainsi à fin 2014 on estimaient à 112.000 le nombre d’équivalent temps plein travaillant dans le e-commerce et, qui plus est, 48% des sites prévoyaient d’augmenter leurs effectifs en 2015.

Poster un commentaire