Croissance française : Bercy est trop optimiste

Le ministère de l’Economie maintient sa prévision de croissance en France à 0,1% du PIB pour 2013, 1,2% pour 2014 et 2% par an de 2015 à 2017 et ce malgré le fait que plusieurs organismes économiques, dont certains de poids, estiment ces prévisions bien trop optimistes.

Croissance 2013 en berne

Le dernier en date à afficher son scepticisme est le FMI (Fonds Monétaire International).
En effet, pour le FMI la France devrait être en récession en 2013, avec une croissance négative à -0.1%.
Pour 2014, le FMI, en l’état actuel des choses estime que la croissance serait de 0,9%.

Du coup, le déficit public de la France ne passerait plus sous le seuil de 3% du PIB en 2014 comme le gouvernement le souhaite (2,9% annoncé) mais serait plutôt estimé à 3,5%.

C’est un nouveau coup dur pour la politique économique du gouvernement actuel dont les prévisions de croissance avaient déjà été considérées trop optimistes par le Haut Conseil des Finances publiques.

Malgré ces estimations de spécialistes, le ministère de l’Economie n’entend pas revoir sa copie, considérant que ses prévisions sont les bonnes.
Il lui faudra sans doute se rendre à l’évidence d’ici quelques mois, et rendre des comptes sur sa politique de hausse des prélèvements obligatoires visant à réduire le déficit si ces objectifs ne sont pas atteints.

Poster un commentaire