Croissance nulle au 2ème trimestre 2015

Les chiffres de l’Insee sont tombés : la croissance au deuxième trimestre est nulle, alors que tout le monde, le gouvernement en premier, espérait que la reprise était là surtout avec la croissance de 0,7% enregistrée au premier trimestre 2015.
Plus que tout on remarquera que les dépenses de consommation des ménages ralentissent fortement alors qu’elles avaient été en croissance au cours du premier trimestre (+0,1% contre +0,9%).

Malgré ce net ralentissement, le ministre des Finances Michel Sapin reste optimiste déclarant « que le chiffre de la croissance du 2e trimestre, à première vue décevant, vient après un 1er trimestre très dynamique, et que la reprise est bel et bien engagée en France ». Voilà un optimiste tranchant qui pourrait bien être contrarié au cours des prochains mois.

En effet, rien ne garanti que la croissance soit positive au cours des prochains mois, la hausse du chômage étant même une source d’inquiétude : de plus en plus de consommateurs sont sans emploi, avec des revenus en baisse, ce qui ne risque pas de dynamiser la croissance.

Rappelons que le gouvernement s’est fixé un objectif de croissance de 1% pour 2015 et qu’à fin juin on en est à 0,8%. Et rien ne dit que la croissance ne sera pas négative au cours des troisième et quatrième trimestres, comme elle le fut au cours des deux premiers trimestres 2014 (respectivement -0,2% et -0,1%).

D’un point de vue historique rappelons qu’une période de croissante soutenue peut tout à fait être suivie d’une période de décroissance, ce fut le cas en 2013 avec une croissance de 0,8% au 2ème trimestre suivie de -0,1% le trimestre suivant.
L’optimisme du ministre des Finances ne doit donc pas être pris pour argent comptant et l’objectif de 1% de croissance sur 2015 n’est pas atteint, loin s’en faut.

Source : Insee : résultats du 2e trimestre 2015

Poster un commentaire