La France entre en récession, elle n’est pas la seule

L’INSEE a annoncé clairement que la France sera en phase de récession pour le 4ème trimestre 2011 ainsi que pour le premier trimestre 2012.
Alors que le 3ème trimestre 2011 avait vu un hausse de l’activité en France (+0,4%), cette activité se contracte pour baisser de 0,2% au 4ème trimestre et probablement -0,1% au premier trimestre 2012, voire plus car la prévision semble difficile dans un contexte de grande nervosité des marchés financiers.

Si certains pays européens s’attendaient à être en récession, comme c’est le cas de l’Espagne, de l’Italie ou encore de la Grèce, la France et l’Allemagne elles ne s’y attendaient pas et ont été surpris. Car la France n’est pas le seul pays qui va être en récession, l’Allemagne subit le même sort à une croissance négative identique à celle de la France (-0,2%) au 4ème trimestre 2011.

Hors de l’Europe, les Etats-Unis et le Japon restent en croissance, les Etats-Unis grâce à la poursuite de l’amélioration du marché du travail
et à la baisse de l’inflation qui permet aux ménages de consommer plus et au Japon en particulier grâce aux plans de reconstruction.
L’Europe restera largement à la traine avec une croissance négative au premier trimestre 2012 (-0,1%) et nulle au second semestre, c’est tout du moins ce qui est estimé.

La France subit une forte contraction de la consommation des ménages qui est en grande partie liée à la dégradation de la situation du marché du travail. En effet, on estime à 14.000 le nombre d’emplois supprimés au 4ème trimestre 2011, ce chiffre devant passer à 61.0000 pour le 1er trimestre 2012, ce qui porterait le taux de chômage en France à 9,6% de la population active au 1er trimestre 2012 (10% si on inclut l’Outre-mer).

Source : INSEE (format PDF)

Poster un commentaire