L’UE verse des millions d’euros à de riches entreprises

Le rapport annuel de FarmSubsidy.org dénonce les sommes versées en 2009 par l’Union Européenne à des entreprises au titre des subventions européennes agricoles (PAC), alors que ces entreprises n’en ont pas forcément besoin, certaines dégageant des millions d’euros de bénéfices chaque année.

Pour l’année 2009, les subventions versées au titre de la PAC (Politique agricole commune) ont atteint 40 milliards d’euros. Ces subventions sont versées aussi bien à de petits agriculteurs qu’à de grandes entreprises évoluant de près, ou de loin parfois, dans les domaines de l’agriculture et de l’agro-alimentaire.
Les plus grands bénéficiaires des aides sont les sucriers, avec en tête Tereos et Saint-Louis qui ont touché respectivement 178 millions et 144 millions d’euros, suivi par le sucrier polonais Krajowa Spolka Cukrowa.
On retrouve également parmi les heureux bénéficiaires la reine d’Angleterre Elisabeth II qui, bien qu’étant la première fortune de son pays, a reçu de l’UE 473.000 € ou encore la fille d’un ancien ministre bulgare, ministre qui était en charge des fonds communautaires jusqu’à mi 2009, qui a reçu 1 million d’euros ainsi que Nestlé, Beghin-Say, le Crédit Agricole, et bien d’autres plus ou moins connus.

L’Union Européenne a promis de réduire ses subventions à la production dès 2013, le régime actuel de la PAC ne courant que jusqu’à fin 2012, afin que les subventions ne profitent qu’à ceux qui en ont réellement besoin.

Poster un commentaire