Non, les prix de l’immobilier ne s’envolent pas

La Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM) a purement et simplement contredit les annonces de fortes hausses des réseaux immobiliers en annonçant que les prix avaient baissé de 0,9% au premier semestre 2010 par rapport à 2009.

Le réseau Guy Hoquet a fait état d’une hausse de 4,25%, Century 21 annonçait 4,89%, la FNAIM elle annonce une baisse moyenne de 0,9%, précisant que cette moyenne est essentiellement due à la baisse des prix des appartements (-2,5%) alors que le prix de vente des maisons est lui en hausse (+0,6%).
Par contre, tous se rejoignent sur plusieurs points :
– la baisse des prix est terminée, le marché repart à la hausse
– les prix sur Paris subissent déjà une forte hausse au premier semestre 2010

Nous attendons avec impatience les chiffres des notaires, prévus pour septembre, qui sont un reflet parfait de la réalité de la hausse ou de la baisse des prix dans l’immobilier ancien.

Voir aussi sur le web :
Trouvez l’assurance emprunteur qui vous convient pour accompagner votre projet immobilier.

Poster un commentaire