Quand la pression fiscale fait baisser la consommation

D’après l’étude semestrielle de BFM Business 78% des ménages français ont ressenti une hausse de la pression fiscale et, disposant de moins de ressources, vont réduire le niveau de leurs principales dépenses en 2014.

La hausse des impôts va faire chuter la consommation des ménages

Les hausses d’impôts des dernières années ont été particulièrement importantes, à tel point que 78% des ménages estiment payer plus d’impôts sans gagner plus. Les ménages des classes moyennes se considèrent même comme particulièrement impactés, puisque 86% d’entre eux estiment payer plus d’impôts et prélèvements obligatoires que par le passé.

La conséquence directe de ces fortes hausses d’impôts est que les ménages concernés annoncent qu’ils vont réduire leurs dépenses en 2014, ayant moins de moyens à consacrer notamment aux loisirs, à l’habillement ou encore à l’automobile.

On constate ainsi que la volonté du gouvernement d’accroitre les recettes fiscales entraine une baisse du pouvoir d’achat des ménages, donc de la consommation.
Hors, ce même gouvernement a annoncé vouloir relancer l’économie via une hausse de la consommation afin de réduire le chômage.

On est donc face à une situation ubuesque où le gouvernement annonce d’un coté vouloir relancer la consommation pour lutter contre le chômage tout en augmentant d’un autre coté les impôts ce qui a pour effet de réduite la consommation.

Source Baromètre BFM Business – Janvier 2014

Poster un commentaire