Réforme des retraites : allongement de la durée de cotisation et hausse des prélèvements

Le projet de réforme des retraites a enfin été dévoilé et, comme on s’y attendait, l’âge légal de départ à la retraite sera progressivement repoussé pour atteindre 62 ans en 2018.

On le sait, le système des retraites est largement déficitaire, à hauteur de 32 milliards d’euros en 2010, et doit être réformé afin de revenir à l’équilibre en 2018.Pour cela, le gouvernement vient de présenter un ensemble de mesures qui sont ou des mesures d’économies ou des mises en place de prélèvements additionnels.

Tout d’abord la durée de cotisation va augmenter : l’âge légal de départ à la retraite augmentera de 4 mois chaque année pour atteindre 62 ans en 2018. Cette mesure concerne tous les salariés nés à partir de 1951 ainsi que les fonctionnaires. En ce qui concerne les emplois tel que militaires, pompiers et policiers qui bénéficient actuellement d’un régime plus favorable (départ à 50 ou 55 ans), l’âge de départ subira les mêmes changements que pour les salariés (+4 mois par ans, plus 2 ans d’ici 2018). Enfin les salariés des régimes spéciaux ne sont pour le moment pas concernés, leur situation ne devant pas évoluer avant 2017.

Ensuite, de nouvelles recettes vont être générées, via la création d’un prélèvement additionnel de 1% sur la tranche la plus élevée de l’impôt sur le revenu, l’augmentation d’un point des prélèvements sur les plus-values de cessions mobilières et immobilières (idem pour le prélèvement forfaitaire libératoire) ainsi qu’une hausse de la charge fiscale sur les stock-options. De plus, le taux de cotisation des fonctionnaires va progressivement augmenter afin de rejoindre le taux du secteur privé, passant de 7,85% à 10,55% sur 10 ans.

Voir aussi sur le web :
Assurances obsèques et convention obsèques : comparez dès maintenant, gratuitement et sans engagement, les principaux tarifs des Garanties Obsèques.

Poster un commentaire