La France détient le record du plus haut niveau de cotisations sociales

La France détient le triste record du plus haut taux de cotisations sociales pesant sur les salaires dans toute l’Europe !

Selon une étude d’Eurostat publiée récemment, en 2012, les coûts horaires de la main d’œuvre dans l’ensemble de l’économie (hors agriculture et administration publique) ont été estimés en moyenne à 23,4€ dans l’Union Européenne (27 états membres) et à 28,0€ dans la zone euro (17 états membres).
On constate d’importants écarts selon les pays, le coût horaire allant de 3,7€ en Bulgarie, 4,4€ en Roumanie, 5,8€ en Lituanie et 6,0€ en Lettonie à 39,0€ en Suède, 38,1€ au Danemark, 37,2€ en Belgique, 34,6€ au Luxembourg et 34,2€ en France.

Les coûts de la main-d’œuvre comprennent les salaires et traitements auxquels s’ajoutent les coûts non salariaux tels que les cotisations sociales à la charge des employeurs.
La part des coûts non-salariaux dans l’ensemble de l’économie atteignait 23,7% dans l’UE et 26,1% dans la zone euro, allant de 8,2% à Malte à 33,6% en France.

On constate que le coût horaire de la main d’œuvre a augmenté de 9,5% en France entre 2008 et 2012, passant de 31,2 à 34,2 euros.
Mais le plus dur est de constater que les coûts non-salariaux représentent en France 33,6% du coût horaire de la main d’œuvre.
Rappelons que les coûts non-salariaux correspondent aux contributions sociales à la charge de l’employeur ainsi que les impôts relatifs à l’emploi, il s’agit donc bien de coûts supportés par l’employeur mais qui sont reversés non pas au salarié mais à l’état. Car si le coût horaire est quasiment le même pour l’employeur en France qu’au Luxembourg, Pays-Bas ou Belgique ce n’est pas la même chose pour le salarié qui touchera moins s’il est France que dans les pays voisins alors qu’il coute autant.
Concrètement, pour un coût de 1000 pour l’entreprise, le salarié français ne touchera que 664, alors qu’un salarié belge empochera 726, un allemand 780 et un luxembourgeois 870 !

On est alors en droit de se demander où passent ces cotisations sociales : la France à le niveau de cotisations sociales le plus élevé d’Europe et pourtant le poids de la dette publique y est plus élevé que dans des pays où la charge fiscale y est moindre.
Bref, voici un indicateur qui ne devrait certainement pas attirer les entreprises en France : il vaut mieux par exemple s’installer en Allemagne où le salarié aura un salaire équivalent à celui d’un français mais avec des cotisations sociales inférieures.

cout main oeuvre europe 2012

Source : Eurostat – Coûts de la main d’œuvre dans l’UE (format PDF).

Poster un commentaire