Focus sur le partenariat de distribution de l’offre assurance-crédit entre Coface et la Bank of China

Afin de renforcer les entreprises françaises face aux risques d’impayés et pour les sécuriser dans leurs transactions commerciales, aussi bien en interne qu’à l’international, la société d’assurance-crédit Coface vient de signer un partenariat de distribution avec la succursale française de la Bank of China. Cet article a pour objectif de vous expliquer en quoi consiste cet accord et de vous aider à en comprendre les enjeux.

Le plan « Fit to Win »

En 2016, Coface a lancé le plan à trois ans dénommé « Fit to Win ». Ce dernier a pour principale portée l’établissement de Coface en tant partenaire assurance-crédit mondial le plus performant de son secteur. Ainsi, le rendement sur fonds propres moyens attendu devrait atteindre un total de 9% au terme du cycle. Un résultat qui dépendra de l’optimisation du modèle de capital. Concrètement, ce sont 30 millions d’euros d’économies sur les coûts qui devraient être engendrés.
C’est dans ce plan stratégique que s’inscrit le partenariat entre Coface et la Bank of China. En effet, sa mise en œuvre va participer de l’obtention d’une croissance sélective rentable pour l’assureur, puisque les capacités de distribution vont être maximisées. En fait, l’accord va tout simplement permettre à Coface d’améliorer la qualité de la gestion des risques, celle de l’information également, ainsi que de bonifier l’efficacité opérationnelle et le service au client.

La teneur concrète du partenariat

Pour la Bank of China, c’est avant tout un moyen de renforcer les relations économiques entre la France et la Chine. Elle pourra également jouer un rôle actif dans les projets de coopération bilatéraux tout en renforçant le statut, la présence, les investissements et le commerce des entreprise françaises sur le territoire chinois. Et inversement, la Bank of China pourra soutenir et favoriser l’implantation ainsi que le développement d’entreprises chinoises à l’étranger.
Comme le partenariat concerne l’assurance-crédit, il se propose tout simplement de faciliter la protection des entreprises à l’international. Cette protection se pose comme une nécessité face aux risques de non-paiement des créances commerciales en tous genres, aussi bien sur le territoire domestique qu’à l’étranger. Les entreprises concernées sont celles de la Bank of China : présentes partout dans le monde, elles seront d’emblée prises en charge par Coface, qui leur proposera une assurance-crédit, classique ou à l’export, dans le cadre du partenariat.
Coface dispose d’une quantité importante et précise d’informations sur plus de 80 millions d’entreprises dans le monde. Cela lui permet d’avoir une bonne connaissance des risques, de leur localisation – plus importante notamment dans les pays émergents – et des moyens à mettre en œuvre pour les éviter.
L’assurance-crédit selon Coface
L’assureur mondial cherche à asseoir sa présence et son agilité dans le monde entier dans le secteur de ces assurances aux entreprises. Il propose ses services aussi bien aux multinationales qu’aux PME ou aux TPE et permet à tout le monde d’avoir accès à une assurance-crédit à la hauteur de leur budget.
Coface prône la prévention au quotidien des risques de non-paiement, par le biais d’une analyse précise et détaillée. Les experts de la société se donnent pour mission de vous permettre de recouvrir vos impayés grâce à l’assurance-crédit, et ce, sans que ne soit entamée ou détruite la relation de confiance qui s’est tissée entre vous et vos clients. Une formule d’indemnisation est par ailleurs prescrite en cas de difficultés dans le recouvrement du paiement.

Poster un commentaire