Le BTP se modernise et lutte contre la fraude

Le secteur du bâtiment et des travaux publics a retrouvé des couleurs depuis quelques mois, avec une hausse du nombre de chantiers.
Et parallèlement la lutte contre la fraude dans le BTP bat son plein. On devrait donc bientôt avoir en place un secteur assaini et dynamique.

En premier lieu, la carte BTP permettant une identification professionnelle des salariés entrera en vigueur à compter du 21 mars 2017 dans les régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie avant d’être progressivement étendue à toutes les régions. A noter que tous les travailleurs détachés, où que soit situé le chantier en France, sont également concernés à compter du 21 mars 2017.

Cette carte BTP, qui est présentée comme un nouvel outil de lutte contre le travail illégal, permettra aux inspecteurs du travail de connaitre l’identité du salarié dont la carte a été scannée ainsi que l’entreprise dont il dépend, le chantier sur lequel il est censé travailler et la durée de celui-ci. L’objectif est clairement de lutter contre le travail dissimulé et les détachements frauduleux.

Parallèlement, les entreprises du BTP ont de plus en plus d’outils à leur disposition pour décrocher de nouveaux chantiers. Et cela quel que soit leur taille. D’un coté le gouvernement fait tout pour simplifier et élargir les appels d’offres et de l’autre de nombreuses plateformes de mises en relation des particuliers avec les professionnels voient le jour et sont de plus en plus efficace. Qui plus est ces sites fournissent de nombreuses informations aux particuliers leur permettant de bien préciser leur besoin et de bien sélectionner leur futur intervenant. Sans oublier que ces services de mise en relation effectuent également un contrôle des professionnels présents sur leur plateforme car, comme le précise par exemple lebonmacon.pro seuls les professions répondant à un nombre de critères stricts peuvent figurer sur le site.

On le voit le secteur du BTP s’affranchit de son image de domaine où sévit la fraude tout en se modernisant afin de satisfaire à la fois les demandeurs et les professionnels, une tendance attendue depuis longtemps par les entreprises de toutes tailles et les artisans.

Poster un commentaire