L’attractivité de la France continue de baisser

C’est un constat un peu amère que dresse le cabinet EY dans son étude sur les implantations étrangères en Europe : les implantations augmentent dans la plupart des pays d’Europe mais reculent en France.
Cette étude révèle que l’Europe a accueilli 5083 implantations internationales en 2015, la moitié provenant de groupes européens se développant dans un autre pays du continent et l’autre moitié provenant d’investisseurs non européens, notamment américains et asiatiques.

Attractivité : l’Europe grimpe, la France baisse

Par rapport à 2014, le nombre d’implantations en Europe à augmenté de 14%. Certains pays connaissent d’ailleurs une hausse significative, notamment la Pologne et la Russie où le nombre d’implantations y a progressé de plus de 60%. Les pays enregistrant le plus d’implantations restent le Royaume-Uni et l’Allemagne avec respectivement 1065 et 946 nouvelles implantations soient des hausses de 20 et 9% par rapport à 2014. La France se classe 3ème en terme de nombre de nouvelles implantations (598 en 2015) mais ce chiffre est en baisse par rapport à 2014 de l’ordre de 2%. La France est d’ailleurs le seul pays parmi le top 15 à voir son nombre d’implantations diminuer d’une année sur l’autre.

attractivité europe 2015

Les raisons de ce recul de l’attractivité internationale de la France sont variées, mais on peut souligner que 72% des décideurs internationaux jugent la fiscalité française peu ou pas du tout attractive et que 73% de ces mêmes décideurs citent le niveau de charges sociales élevé comme un frein.

Source : Baromètre de l’attractivité sur le site EY.com.

Poster un commentaire