L’endettement de l’Espagne s’empire

L’Espagne est en crise et sa situation ne s’améliore pas, bien au contraire son niveau d’endettement ne fait que s’empirer.

L’endettement de l’Espagne atteint un nouveau record

Plongée dans une crise dont elle ne parvient pas à s’extraire depuis 2011, l’Espagne ne parvient pas à redresser ses comptes et son endettement ne fait qu’augmenter.

Ainsi en 2012 l’endettement du pays représentait 86% du PIB (Produit Intérieur Brut) et dépassera 94% en 2013 alors que le gouvernement avait fixé un objectif de 91,4%.

Reconnaissant des objectifs trop optimistes, le gouvernement a également annoncé que la situation allait s’aggraver au cours des prochaines années puisqu’il prévoit un endettement équivalent à 101,13% du PIB pour 2015 et 101,09% pour 2016. Et il ne s’agit là que des prévisions qui, malheureusement, sont très souvent inférieurs à la réalité.

L’Espagne est dans une situation assez difficile : d’un coté elle subit une récession forte qui entraine une baisse de son PIB et d’un autre coté les taux d’intérêt auxquels elle emprunte sont particulièrement élevés du fait de sa situation.

On est en droit de se demander comment l’Espagne pourra se sortir de cette situation au cours des prochaines années bien que il convienne de relativiser puisque l’endettement de la France pour 2013 est attendu à 93,4% du PIB soit un niveau à peine inférieur à son voisin du sud.

Poster un commentaire