La révolution du Big Data

Journaliste au New York Times, Steve Lohr vient de publier un livre consacré à l’histoire du Big Data ainsi qu’aux nombreux avantages qui en découlent de nos jours.

Le livre suit le parcours de Jeffrey Hammerbacher, véritable génie des mathématiques, qui a d’abord travaillé dans une banque d’investissement avant de passer par Facebook où il créa et géra la Data Team qui est le socle de l’application. Actuellement il gère l’équipe scientifique de l’Icahn School of Medicine, mettant le Big Data au service de la médecine, tout en continuant à oeuvrer au sein de la société Cloudera, spécialisée dans les applications et services autour d’Hadoop.

Steve Lohr présente également quelques autres intervenants ainsi que de nombreux cas d’usage pratique du Big Data, qui apportent à la fois une rapidité dans les prises de décisions et une amélioration des résultats attendus.
L’auteur souligne également que dans certains cas l’usage du Big Data, malgré les avantages offerts, reste très couteux car encore trop peu démocratisé. Il cite ainsi l’exemple du travail en commun de IBM et E&J Gallo Winery dans les vignes de Californie : la qualité du vin s’améliore, les quantités produites augmentent mais le recours au Big Data coute 4 fois plus cher que les méthodes traditionnelles.
Le journaliste souligne aussi que la collecte de données plus ou moins personnelles est aujourd’hui une réalité et que son traitement n’est pas toujours qualitatif.

Un ouvrage intéressant pour qui veut en savoir plus sur les origines du Big Data, son évolution, ses principaux intervenants, ses utilisations et ses perspectives d’avenir.

Titre : Data-ism, Inside the Big Data Revolution
Auteur : Steve Lohr

Poster un commentaire